La crème des déo (!)

Makeup 027Hum, d’accord, je vous avoue que je ne suis pas super fier de mon titre genre… « réclame » des années 50, mais bon, je ne résiste pas !

Alors, dans l’un de mes derniers articles (ici), je vous annonçais que je testais un nouveau déodorant plus respectueux de la peau.

Pour les soins et encore davantage pour les déodorants, je tente de trouver des produits avec des composants le plus naturel car ils sont en contact avec une partie sensible du corps.

Je vais donc vous parler du déodorant crème…ou la crème des déodorants (promis, j’arrête !) de la marque américaine SOAP WALLA. Avant de vous présenter le déodorant et ce que j’en pense, j’aimerai évoquer brièvement l’histoire de la marque car elle n’est pas banale.

L’histoire de SOAP WALLA

Soap Walla Rachel WA vrai dire tout commence en 2002 dans la cuisine de Rachel WINARD à Brooklyn. Atteinte d’une maladie auto-immune de la peau (le lupus systémique), elle se lance dans la fabrication home-made de soins. Puis  lassée par son activité professionnelle d’avocate, elle décide de changer de vie et de créer sa propre marque de cosmétiques naturelles. Elle commence alors à étudier l’aromathérapie et les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles.

Soap Walla mainsEn 2006, frappée par une poussée de sa maladie et face à l’inefficacité de ses médicaments, elle décide de tenter autre chose plus en accord avec sa philosophie de vie. Elle part quatre mois en Inde à la recherche de produits de soins ayurvédiques et pour pratiquer le Yoga Ashtanga. Au cours de son voyage, elle découvre également les vertus des plantes médicinales.

Aujourd’hui, la gamme de produits de SOAP WALLA est composée de savons, de lotions pour le visage, d’un déodorant, d’huiles pour le corps, d’un gommage, de baumes à lèvres … créés uniquement à partir d’huiles végétales naturelles, d’argiles, de plantes et d’huiles essentielles. Chaque produit est fabriqué à la main en petites quantités pour assurer la qualité et la fraîcheur des produits.

Sur son site internet, Rachel WINARD explique qu’à présent quand elle n’est pas occupée par ses « créations cosmétiques culinaires », elle joue du violon, sa passion depuis toujours, compose des œuvres originales, et pratique le Yoga Ashtanga.

Je trouve cette histoire très touchante, car elle démontre que parfois à partir d’un élément négatif qui s’impose à soi, de belles choses peuvent en sortir.

Ce que dit la marque sur la crème des déodorants (je vous assure, je tente de résister …) :

Entièrement naturel et puissant, ce déodorant est constitué d’huiles végétales superfines et biologiques, d’argile et d’huiles essentielles de menthe poivrée, de tea tree et lavande qui absorbent l’humidité, inhibent les bactéries et garantissent une protection longue durée ultra efficace !

Les conseils d’utilisation de la marque :

Prendre une noisette de crème sur le bout des doigts et appliquer sur l’aisselle en massant doucement. La crème est absorbée très rapidement et la protection assurée pour toute la journée ! Il n’est pas recommandé de l’appliquer juste après le rasage.

Par ailleurs, comme pour beaucoup de produits naturels, il est conseillé d’utiliser le déodorant dans les 12 mois suivant son achat. Enfin, la marque précise, qu’en l’absence de cire ou durcisseur, par temps chaud le déodorant peut se liquéfier. Il suffit alors de placer le déodorant au réfrigérateur pour qu’il durcisse, sans qu’il n’ait été altéré.

 

Makeup 024Ce que j’en pense :

Cela fait maintenant quatre mois que j’utilise ce déodorant. Si de premier abord sa présentation sous forme de crème peut paraître un peu étrange, je trouve son application très agréable. Plus qu’une crème, je dirais que la texture ressemble à une pâte très légèrement granuleuse dans le pot, et qui au contact de la peau fonds pour pénétrer rapidement. J’apprécie beaucoup son odeur de frais, avec un arrière goût de lavande et je trouve son petit pot bleu très mignon.

Coté efficacité, il me convient tout à fait ! Alors, certes il ne s’agit pas d’un anti-transpirant, qui neutraliserait toute sudation, mais il maîtrise très efficacement la prolifération des bactéries à l’origine des odeurs que l’on veut éviter (vous avez vu, je manie bien l’art de l’euphémisme ;-) ). Et pour une journée sans effort, autrement dit en mode larvaire, l’argile absorbera le peu d’humidité. Notez, que j’ai utilisé ce déodorant uniquement en hiver, alors j’attends de voir comment il se comporte en été.

Où le trouver ? Je l’ai acheté sur le site de beaute-pure-boutique.com, mais on peut également le trouver chez Bazar-Bio.fr (où d’autres produits de la marque SOAP WALLA sont vendus) et Ayanature, ou encore ailleurs…

Les + :

  • son côté naturel, et respectueux de la peau. Une petite précision quand même, compte tenu des huiles essentielles présentent, à la première utilisation il semble préférable de le tester avant de s’en tartiner les aisselles pour éviter tout risque d’allergie, sait-on jamais …
  • il ne tâche pas les vêtements, et ça c’est une bonne nouvelle !
  • je le trouve plutôt économique, le pot 57g me durera 5 mois pour un prix autour de 15 €.
  • ce déodorant conviendra aussi bien aux femmes qu’aux hommes.

Les – : Je n’en vois pas pour l’instant

Je vais le racheter sous peu, car je l’adopte pour l’instant (en attendant mon prochain chouchou !).

Smiley gratuit kaoni 132014 Et vous, quelle est votre déo. préféré ? Connaissez-vous la crème des déo. ( :-/ ) ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « La crème des déo (!) »

  1. J’en ai entendu beaucoup de bien, mais c’es dommage qu’on le trouve que sur internet! Et j’ai peur de mal réagir même si je suis une adepte des huiles essentielle =$
    Pour l’instant j’utilise le roll-on à l’amande Yves Rocher sans parabens, alcool et aluminium, et le déo spray Lavera à la coco, j’en ai fais un article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>