Layering, ou le mochi japonais

mochiicone - CopieEst-ce encore nécessaire de présenter le layering ? Débarqué directement du japon, il est de plus en plus pratiqué en Europe depuis 3 ou 4 ans. On a un peu tout lu, tout vu à son sujet, et je voulais partager avec vous mon expérience.

Pour celles et ceux qui atterriraient d’un long voyage coupé de toute civilisation (autrement dit de la blogo beauté), je tente une définition, une de plus ! Alors que beaucoup de produits aujourd’hui se présentent comme révolutionnaires, car tout en un (BB, CC crèmes, vernis à ongles et autres shampooing…), la technique du layering se propose au contraire de déconstruire toutes les étapes des soins apportés à la peau. On parle d’ailleurs souvent davantage de rituel que de routine soins, car l’objectif n’est pas de bouclé le tout dans un temps record parce que nous sommes toutes et tous des femmes et des hommes pressés…(voir mes articles ici et ici)

Le layering c’est avant tout prendre son temps et soin de soi ! Smiley gratuit kaoni 132201 Smiley gratuit kaoni n°131995Smiley gratuit kaoni n°132186

Japanese_Mochi_Sweets_Cream_Daifuku_of_CherryC’est aussi tenter d’obtenir une belle peau douce, régulière, rebondie et lumineuse. On connaît la réputation de la beauté et de l’éternelle jeunesse des femmes japonaises, et leur obsession d’une peau parfaite, tel un mochi (photo en Une et ci-contre. D’ailleurs, en termes d’affaire pâtissière, on a coutume de parler de millefeuille japonnais lorsqu’on évoque le layering, tout ça parce que l’on ne connaît pas les adorables mochi japonais, autrement plus charmants, vous en conviendrez ;-) ). En combinant une alimentation et un mode de vie sains, en fuyant le soleil et grâce au layering les japonaises parviennent à des résultats assez extraordinaires.

Il existe plusieurs approches du layering avec des produits naturels ou avec des produits développés par les marques de cosmétiques, souvent asiatiques… Mais je crois que l’on peut dire qu’il existe autant de pratiques que d’utilisateurs, car une des choses que j’apprécie particulièrement dans le layering, c’est la créativité qu’il permet. On peut se composer un rituel sur mesure pour répondre à tous les besoins de sa peau et le faire évoluer.                                                                                                                                                                              Mochi crémeux à la cerise

Quels sont les grandes étapes du layering ?

On commence par un double nettoyage :

1) le démaquillage à l’huile, au cours duquel on peut en profiter pour se faire un massage du visage. Le démaquillage à l’huile au doigt est très doux et très efficace. On peut utiliser des huiles végétales, des huiles démaquillantes spécialement formulées … en tout cas, je vous recommande de privilégier les compositions à base d’huiles végétales et d’éviter les formulations avec des huiles minérales.

2) le nettoyage avec des produits doux et qui respectent la peau, il n’est pas question de la décaper, mais de la débarrasser de la pollution et des impuretés de la journée. Pour cela rien de tel qu’un bon vieux savon d’Alep, qu’un nettoyant sur gras ou un nettoyant asiatique champion toute catégorie dans le domaine !

Ensuite, on poursuit en équilibrant sa peau et la préparant à recevoir les soins :

3) la lotion va finir de purifier et restaurer le PH de la peau en éliminant notamment le calcaire déposé au moment du nettoyage. Là aussi, beaucoup de solutions sont possibles pour cette étape : hydrolats à choisir en fonction du type de peau et de l’effet escompté, lotions asiatiques ou tout simplement un brumisateur d’eau…

Arrive l’étape du traitement à choisir selon les besoins spécifiques de la peau :

4) le sérum a le plus souvent une texture fluide et légère qui permet une pénétration rapide, et sa composition est en principe davantage concentrée en actifs. On le choisit pour son action hydratante, anti-rides, anti-tâches … du plus simple et naturel, comme le gel d’Aloe vera, au plus « élaborés » (des grandes marques à des prix indescents) ou aux formulations ultra concentrées, comme les actifs proposés par la marque Etat pure, le choix est vaste, de quoi satisfaire les beauty-addict !

Pour finir, des étapes plus traditionnelles en Europe :

5) le contour des yeux, là où la peau est particulièrement fine. On peut faire le choix d’une application sous forme de compresse d’hydrolat d’eau de bleuet, d’une crème fluide ou d’un gel effet glaçon … selon l’effet recherché : hydrater, protéger du vieillissement prématuré ou réduire les signes de fatigue, les poches et les cernes… On recommande souvent une application par tapotements pour aider la micro-circulation.

6) la crème hydratante permet à la peau de se protéger des agressions quotidiennes (UV, pollution…). On optera là aussi pour le soin le plus adapté à son type de peau. On parle de crème, mais les huiles végétales peuvent tout à fait être utilisées pour cette étape.

7) le baume à lèvres, pour des lèvres douces et rebondies.

A ces étapes, j’ai envie d’ajouter ma touche personnelle, même si elle ne concerne pas le visage mais les mains car des jolies mains cela compte aussi.

8) le soin des cuticules pour avoir de beaux ongles, qu’il s’agisse de l’huile de ricin ou d’un baume…

9) la crème pour les mains.

On peut mettre en œuvre ce rituel, soir et matin. Le matin vous oublierez l’étape 1 du démaquillage, à moins que vous vous maquilliez pour dormir, parce qu’il est absolument impossible que vous vous soyez couché maquillé, sans quoi les 10 plais d’Égypte s’abattront sur vous en même temps.

index Pour finir, je ne peux que vous recommander la lecture de l’excellent livre d’Elodie-Joy JAUBERT, Layering, secret de beauté des japonnaises aux éditions laplage. Elodie-Joy explique les étapes et donne des conseils sur les produits de tous les jours et naturel qui peuvent être utilisés pour le rituel.

Vous pouvez aussi retrouver Elodie-Joy sur son blog, Sirène bio.

Smiley gratuit kaoni 132014 Voilà, j’espère avoir éclairé la lanterne de celles et ceux qui se posaient encore des questions sur le layering, mais si vous avez encore des interrogations, n’hésitez pas à laisser un commentaire ?

Si vous êtes déjà adepte du layering, partagez vos astuces avec la communauté !

Prochainement, je vous présenterai mes rituels du soir et du matin, alors n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter, vous recevrez tous les lundi matins le récapitulatif des articles de la semaine écoulée ;-)

Rejoignez-moi également sur Hellocoton, Twitter et Facebook

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions au sujet de « Layering, ou le mochi japonais »

  1. Salut ma belle, c’est un super bel article qui résume bien ce qu’est le layering…En ce qui me concerne, je l’applique aussi bien sur le visage que sur les cheveux…mais j’avoue que de temps en temps j’ai la flemme…Bisous

  2. Super intéressant ton article!
    Je connaissais mais tu m’a éclairé un peu plus sur le sujet ^^
    C’est vrai que les japonaises ont vraiment une belle peau! Nous, trop pressés parfois pour prendre le temps alors que l’on devrait…
    Hate de connaitre tes routines ma belle :)
    Bisous à toi

  3. Coucou copine,
    Ah le voilà, l’article taaaant attendu. Je suis assez surprise, car j’entendais beaucoup parler du Layering, et (par flemme oui, j’avoue), je ne m’étais jamais plus intéressée que cela au truc. Bon alors en fait, je suis dans le layering depuis des années!!!! Haha!! J’aime le concept du « prendre le temps » parce que c’est important de se retrouver face à soi, et de prendre du temps pour soi, chose que j’ai du mal à faire car je pense toujours aux autres.. Mais sinon, à part l’étape hydratation des cuticules que je zappe une fois sur deux car j’oublie, je respecte toutes les étapes!!! ^^
    Et dès fois, je me démaquille avec un lait ou un beurre aussi…
    Je suis bien contente d’avoir pu lire cet article. Je vais attendre pour me tourner vers le livre que tu nous conseilles, qui a l’air très bien, mais que, je le sais, je n’aurais pas le temps de lire si je l’achète. Enfin pas en ce moment en tous les cas.
    Je te souhaite un très très bon courage pour ta journée copine.
    Bisou bisou. ♥
    (Et encore une fois, trop chou ta bannière!!! )

    • Contente que l’article t’ai plu. En fait, c’est très interessant ce que tu expliques. Cela veut dire que la pratique du layering rentre dans les mœurs sans qu’on s’en aperçoive ! La Livre d’Elodie-Joy doit couter au alentour de 9€ et se lit très facilement. Elle consacre aussi un chapitre au soin des cheveux, je sais que tu y seras sensible. Plein de bises et belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>